Back to top

Actualités

#Santé — 23 août 2017

Une éponge « miracle » contre le cancer du pancréas

unim-actuamites-éponge-miracle-cancer-pancréas

La prochaine arme pour lutter contre le cancer du pancréas ? Un étrange animal marin déniché dans les eaux profondes et glacées de l’Alaska. Le spécimen en question est une petite éponge verte bombée, de la taille d’une balle, et à l’apparence toute anodine. Mais si l’animal n’a rien pour attirer l’attention, sa composition chimique pourrait jouer un rôle clé dans la lutte contre l’une des tumeurs cancéreuses les plus agressives.

Des molécules tueuses de cellules tumorales 

Découverte en 2005 par l’administration nationale océanique et atmosphérique (NOAA), l’éponge a été récoltée au cours d’une expédition d’exploration puis baptisée « Latrunculia austini ». Si l’animal marin vert terne n’avait, à première vue, pas de quoi susciter l’intérêt des chercheurs, ceux-ci ont pourtant su mettre à jour l’incroyable pouvoir thérapeutique de sa composition. Selon Mark Hamann, chercheur à la faculté de médecine de l’Université de Caroline du Sud, cette éponge contiendrait la molécule la plus active connue contre le cancer du pancréas. Les tests réalisés en laboratoire ont en effet montré que certaines de ses molécules étaient capables de cibler et tuer les cellules tumorales. Une avancée très encourageante dans la lutte contre l’un des cancers les plus offensifs qui ne laisse aujourd’hui, d’après l’American Cancer Society, que 14% de chance de survie à 5 ans. 

Bientôt un traitement ?

Si les recherches en laboratoire se sont révélées fructueuses, il faudra encore faire preuve de patience avant les premiers essais sur l’homme. D’autant que la pêche à l’éponge s’avère compliquée ce qui pourrait freiner l’avancée des recherches. L’animal marin n’est pas facile à collecter puisqu’on le trouve entre 70 et 220 mètres de profondeur et qu’il reste fermement accroché au rocher sur lequel il a élu domicile. Un traitement demanderait d’en ramasser de grandes quantités, aussi, pour pallier ce problème, des scientifiques de l’Université d’Hawaï tentent déjà d’en synthétiser les molécules. 

Pour l’heure, une chose est sûre : cette découverte témoigne de la grande richesse des fonds marins qui regorgent d’organismes aux vertus thérapeutiques étonnantes et pourtant encore peu connus. Les océans : foyer incontournable pour la recherche médicale ? Tout laisse à penser que oui. 

Sources : 
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cancer/les-eponges-vertes-d-alaska-efficaces-dans-la-lutte-contre-le-cancer-du-pancreas_115199
http://www.letelegramme.fr/monde/alaska-une-eponge-miracle-contre-le-cancer-28-07-2017-11611311.php
https://www.topsante.com/medecine/cancers/cancer-du-pancreas/une-eponge-verte-capable-de-vaincre-le-cancer-du-pancreas-619412
http://www.ouest-france.fr/sante/une-eponge-verte-d-alaska-premiere-arme-contre-le-cancer-du-pancreas-5158497
http://www.allodocteurs.fr/maladies/cancer/cancer-du-pancreas/combattre-le-cancer-du-pancreas-serait-possible-grace-a-une-eponge-verte-d-alaska_22988.html
 

Partager sur

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...