Back to top

Actualités

#e-santé — 16 décembre 2021

Le virage du numérique

Cegedim Santé, en partenariat avec CSA, a mené une étude sur la perception du virage numérique par les professionnels de santé. Découverte des principaux résultats.

Pour répondre aux enjeux de santé publique, le gouvernement, au travers de sa feuille de route Ma Santé 2022, s’est fixé comme objectif d’entraîner l’ensemble de la profession dans le virage du numérique. En parallèle, les soignants, qui tendent vers davantage de coordination et de communication, s’entourent de leurs pairs et délaissent l’exercice seul en cabinet.

Le quotidien des professionnels de santé connaît donc de nombreux bouleversements avec l’évolution des modes d’exercice, le développement de la e-santé ou l’émergence de nouvelles pratiques.

En partenariat avec CSA, Cegedim Santé a souhaité comprendre, à travers une étude, comment le virage numérique était perçu par les professionnels de santé, quels étaient leurs attentes et leurs freins, pour mieux les accompagner.

Cette étude s’attache à comparer les souhaits des jeunes professionnels de santé par rapport à leurs aînés.  Ont-ils la même vision de l’exercice de leur profession ? Comment utilisent-ils les nouvelles pratiques de la Télémédecine et la gestion des RDV en ligne ?

Principaux enseignements

Cette étude permet de décrypter certaines tendances sur les usages du numérique par les professionnels de santé. Voici quelques chiffres clés à retenir :

  • 86% des professionnels de santé estiment que le numérique est une avancée à la fois pour eux-mêmes et pour leurs patients.
  • 70% des jeunes professionnels de santé estiment avoir une bonne connaissance de ce qu’est le « numérique en santé », alors que ce niveau baisse à 52% au-delà de 60 ans.
  • Principaux bénéfices apportés par le numérique : gain de temps, aide à enrichir le contenu médical, plus de praticité, simplifie les démarches administratives, aide à la coordination, améliore la prise en charge
    et le suivi des patients
  • 50% des jeunes professionnels de santé sont équipés d’une solution de téléconsultation alors qu’à plus de 60 ans, ce taux grimpe à 52% et même à 53% lorsque le sexagénaire intervient dans un désert médical.
  • La tendance s’inverse pour ce qui concerne le service de prise de RDV en ligne : 72% des jeunes professionnels de santé l’utilisent quotidiennement alors que les plus âgés ne sont que 57%.
  • 95% des professionnels de santé sont équipés d’au moins une solution numérique.
  • 59% des professionnels de santé considèrent avoir un niveau de formation au numérique en santé insuffisant, en particulier les paramédicaux.
  • Des freins identifiés : absence d’accompagnement et de formation, cloisonnement des logiciels (manque d’interopérabilité), complexité, risque lié à la sécurité et la protection des données

Source : buzz-esanté.fr; étude CSA

Partager sur