Back to top

Actualités

#e-santé — 05 octobre 2017

Détection du cancer : des sondes « stylos » révolutionnaires

Maniables et légères comme des stylos, ces sondes permettent une plus grande précision dans l’acte chirurgical et diminuent les risques de rechute.

Une technologie innovante

Les sondes Mas Spec Pen, mise au point par l’université d’Austin (Texas, Etats-Unis), les dispositifs « Beta » et « Gamma » de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et la sonde de spectroscopie Raman élaborée au Canada par l’ingénieur Frédéric Leblond et le neurochirurgien oncologue Kevin Petrecca partagent plus d’un point commun ! Ces appareils poids plume, dont le format rappelle celui d’un stylo, permettent tous de détecter avec certitude la présence de cellules cancéreuses en quelques secondes, en cours d’intervention. 

Préserver les tissus sains pour augmenter la survie

Les trois sondes visent à limiter les rechutes en permettant aux chirurgiens de détecter pratiquement 100 % des tissus touchés par la maladie lors de l’intervention. Cette capacité d’analyse en temps réel en salle d’opération constitue l’une des nouveautés les plus encourageantes ; mais c’est surtout la précision et la fiabilité de ces dispositifs qui sont porteuses d’espoir. 
Le Mas Pec Pen, qui prélève en moins de 3 secondes une dose minime d’eau contenue dans les tissus (de l’ordre de 10 microlitres) pour analyse en temps réel au spectromètre, a ainsi démontré une fiabilité de 96 % sur 4 cancers (sein, ovaire, poumon, thyroïde) lors des essais. 
La précision du lecteur à fibres optiques de la sonde Raman lui permet de détecter dans quasiment 100 % des cas les cellules cancéreuses au cours d’une chirurgie pour une tumeur au cerveau. 
Quant aux sondes « Beta » et « Gamma », elles se révèlent complémentaires puisque si la première parvient elle aussi à situer les cellules infectées avec précision, la seconde, elle, localise de manière fiable les ganglions dits « sentinelles », qui entourent la tumeur principale et sont susceptibles de véhiculer la maladie vers d’autres parties du corps.

Les sondes, bientôt incontournables ?

Ces « stylos » bénéficient des dernières avancées en matière d’électronique miniaturisée, mais aussi de robustesse, puisqu’ils peuvent être stérilisés régulièrement. Leur format (environ 20 cm pour 100 g) les rend très simples à manipuler, d’autant plus que certains comme les modèles « Beta » et « Gamma » ont été conçus sans fil.  
Leur précision évite aux médecins de prélever ou d‘endommager des tissus sains, tout en limitant le nombre d’interventions chirurgicales et les risques afférents. Enfin, chacun de ces dispositifs semble être compétent pour la détection de multiples cancers ; bientôt un outil de détection universel ? 

Sources
http://mashable.france24.com/monde/20170908-stylo-masspec-pen-diagnostic-cancer?ref=tw_i&_lrsc=23a8e1f4-ed54-45c6-8cc7-17e5c2e0b547
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/16107-Cancer-un-stylo-capable-de-detecter-des-cellules-cancereuses
http://www.rcinet.ca/fr/2017/06/29/une-sonde-canadienne-qui-detecte-le-cancer-en-10-secondes/

Partager sur

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...