Back to top

Actualités

#Santé — 22 juin 2017

1 tiers de fumeurs en France

Baromètre Santé 2016 : 34,5% de fumeurs chez les 15-75 ans

Alors que le tabagisme est responsable de 73 000 morts chaque année, 1 tiers des français déclare aujourd’hui fumer. Le 30 mai dernier, l’agence Santé publique France publiait son baromètre santé 2016. Si la consommation quotidienne de cigarettes a baissé pour une part de la population, de fortes inégalités demeurent. 

34,5% de fumeurs chez les 15-75 ans

Le tabagisme quotidien a diminué chez les hommes de 25-34 ans et les jeunes femmes de 15-24 ans selon l’enquête réalisée par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de plus de 15 000 personnes âgées de 15 à 75 ans. Un résultat encourageant sur cette tranche d’âge ! Mais qui ne doit pas faire oublier que la situation n’est pas si positive pour tous. En effet, si le niveau de consommation présente une certaine stabilité, il demeure élevé. Il existe en France 34,5% de fumeurs parmi les 15-75 ans (38,1% d’hommes contre 31,2% de femmes) dont 28,7% de fumeurs quotidiens, toujours sur cette même tranche d’âge. Ces chiffres, qui restent préoccupants, nous placent en tête devant les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la Grande Bretagne… 

Des inégalités persistantes

Mais sommes-nous en France tous égaux face à la cigarette ? Le baromètre laisse à penser que non. Pour preuve, le pourcentage de fumeurs qui a continué de s’accroître chez les français à faible revenu. Le tabagisme quotidien est ainsi passé de 35,2% à 37,5% chez cette tranche de la population alors même qu’il a baissé de 23,5% à 20,9% chez les français profitant des plus hauts revenus. Cette différence, déjà notée lors des précédentes études, tend ainsi à s’accroître.

Parmi les autres enseignements à tirer, notons également un recul de la consommation de cigarettes électroniques avec 3,3% d'utilisateurs en 2016 chez les 15-75 ans, contre 5,9% en 2014. 

Ces résultats nous offrent une cartographie intéressante de la consommation française de tabac. Retenons cependant que l’enquête a été réalisée avant le lancement du plan national de réduction du tabagisme et la mise en place du paquet neutre. Il faudra attendre la prochaine étude pour savoir si ces mesures, et celles à venir, auront eu l’impact attendu.

Sources
http://www.lemonde.fr/addictions/article/2017/05/30/fumer-est-de-plus-e…
https://www.challenges.fr/france/sante-publique-le-tabagisme-un-marqueu…
http://www.allodocteurs.fr/maladies/drogues-et-addictions/tabagisme/moi…

Partager sur

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...